Pompes Funèbres Palomar
Logo

Espace condoléances

Monsieur Jean-Claude LEVEAU

Photo 289068
Domicilié à Boussu-Bois (7300, Belgique)
Né à Bruxelles (1000, Belgique) le dimanche 15 octobre 1939
Décédé à Boussu (7300, Belgique) le jeudi 29 août 2013 à l'âge de 73 ans
Epoux de Madame Yvonne Tonnoir

Espace « condoléances » 

Cet espace condoléances a été créé le samedi 31 août 2013.

Les témoignages

8 témoignages  

mon petits papa je te souhaite un tres joyeux noel meme si tu nais pas parmis nous et a maman cest trop triste la vie et bien injuste de t avoir reprit si vite ont taime papa et jamais ont t oublira

catherine leveau- 25/12/2013

Un ange s'envole au paradis. Repose en paix. Un peu d'amour dans nos prières. Juste pour qu'un jour brille la lumière.Continue ta voie!!!... a twa mon pts papa je taimerais toujours

catherine leveau- 2/11/2013

bonjours petits papa deja deux mois que tu nous a quitter rejoindre les ange ca va si vite mtn et pour nous la douleur et encore plus dur ton asbence fait un grand vide dans notre vie je vais te laisser te reposer parmis les ange car mwa je vais me preparer pour mon travaille je t envoille pleims de gros bisous<3 <3 <3 je taime papa

catherine leveau- 30/10/2013

bonjours mon petits papa passe pour te fait un trendre bisous tous doux tu nous manque chaque jours
ont t aime tous tre fort

catherine leveau- 23/10/2013

A mon papa d’ici
Que je n’ai pas choisi
Héros de mon enfance
Aux temps de l’innocence

A mes yeux invincible
Dont l’écho de la voix
Et l’écoute des pas
Savaient chasser mes peurs

Des images qui remontent
Et ma mémoire inondent
Ils déposent un sourire
Au creux des souvenirs

Il y’avait les balades
En famille le dimanche
Entonnant à tue-tête
Des chansons insolites

Nous étions des enfants
Heureux et insouciants
Profitant de la vie
Bien loin des aléas

Le pont du Wouri
Etait mis en chanson
Les courses de pirogues
Nous mettaient tous en joie

Il est utile parfois
De refaire un parcours
Des routes de la mémoire
Avant de repartir

L’innocence s’est enfuie
Les aléas du temps
Ont posé des fissures
Sur le héros d’antan

Mais la place paternelle
Unique et personnelle
Forteresse imprenable
Donjon inviolable

N’a pas été volée
Pas même altérée
Tu n’es pas mon héros
Mais tu es mon papa

Si j’avais à choisir
Je dis sans hésiter
Je ne te voudrais autre
Tu ne serais plus toi

Pour mon papa d’ici
Que je n’ai pas choisi
De tout cœur je dis merci
A mon Papa du ciel

catherine leveau- 18/10/2013