Pompes Funèbres Palomar
Logo

Espace condoléances

Monsieur Alfred Norys

Domicilié à Quaregnon (7390, Belgique)
Né à Creutzwald (57150, France) le mardi 7 février 1928
Décédé à Mons (7000, Belgique) le samedi 21 mai 2011 à l'âge de 83 ans
Epoux de Madame Nadia Bazelle

Espace « condoléances » 

Cet espace condoléances a été créé le dimanche 22 mai 2011.

Les hommages

1 hommage  



Grand père

Le moment est venu de parler de l'homme que tu as été, et de te dire au revoir. Je te le dis tout de suite : pour cette fois, on va devoir faire un peu dans le sentimental !

Alors, je vais te parler comme je crois ne l'avoir jamais fait. Toi non plus, tu ne parlais pas beaucoup... mais nous savons tous que tu nous aimais. Tout comme, je l'espère de tout mon cœur, tu connaissais l'affection et l’amour que l’on te porter.

Il y a beaucoup à dire de toi ! 83 ans ! on se le disais il n'y a pas longtemps, c'est déjà pas mal !

Tu as été un mari, pendant plus de soixante années.

Tu as été un père un père de 6 enfant même si sa na pas toujours été très facile pour vous

Tu as été un grand-père formidable pour nous.

Tu as aussi eu la joie de connaître tes arrière petits-enfants

Oui, tu as été ce chef de famille aimé et respecté.

Mes aussi l’ami respecté de tous le bon vivant qui ne disais jamais non et un président de comité de ducasse qui na jamais hésiter à donner de son temps.

Tu as été un homme courageux. Un homme qui a travaillé durement tout sa vie pour ne rien devoir à personne, pour élever dignement sa famille, allant jusqu'à travailler seize heures par jour. Oui, tu avais le goût de l'effort et du travail manuel. Tu étais aussi bien bûcheron que menuisier, forgeron ou jardinier.... Tu savais faire tellement de choses qu'il est difficile d'en faire le tour !!!!

Nous garderons le souvenir émouvant de cet homme simple, mais peut ordinaire. De celui qui savait se satisfaire des petits plaisirs de la vie pour en faire son bonheur. Tu aimais t'asseoir dans ton fauteuil en nous parlant de ta jeunesse et surtouts de tes bêtises.
Et nous aussi nous aimions ça, te voir paisible parmi nous.

Je suis ta petite fille, et un jour mon tour viendra de regarder d'en haut mes proches venus me pleurer. J'espère qu'alors moi aussi je pourrai dire : j'ai fait ce que j'ai dû, je peux partir tranquille.

        En hommage a notre papa, grand père et arrière grand père

laetitia norys- 22-05-11